Notre Tourisme Islande Partir en Islande : les obligations du voyageur

Partir en Islande : les obligations du voyageur


voyage en Islande

L’avènement de la Covid-19 n’a pas facilité les procédures en matière de voyage. Lesdites procédures se sont alourdies dans le but de réduire la propagation du virus. Aucune destination n’a été épargnée. L’Islande également en fait partie.

Vous comptez voyager sur l’Islande, mais ignorez les dispositions à prendre par rapport à la Covid-19. Vous avez choisi la bonne adresse. Cet article vous renseigne sur les obligations du voyageur.

La présentation du certificat du test PCR négatif

Il s’agit ici des voyageurs qui n’ont jamais été vaccinés contre la Covid-19 et ceux qui n’ont jamais été infectés. Ces catégories de voyageurs ne sont donc pas en mesure de présenter ni le certificat de vaccination ni le certificat d’infection antérieure. L’absence de ces certificats ne les empêche pas d’avoir accès à l’Islande. Après avoir effectué les formalités d’enregistrement de routine, ils doivent déférer à certaines obligations.

Il s’agit principalement de la présentation du certificat du test PCR négatif. Ce certificat, suppose que le voyageur a préalablement à son voyage effectué le test PCR dont il a eu les résultats. C’est uniquement les résultats de ce test qui sont pris en compte. Un choix qui est surement lié à son taux de fiabilité. Le test rapide n’est donc pas valable. Le certificat présenté doit être le résultat d’un test de 72 h.

L’obligation de renouvellement du test PCR

En complément au certificat de test PCR négatif, le voyageur procèdera également au minimum à deux tests PCR en Islande. Ainsi après la présentation du certificat, il doit se soumettre à un test. Une fois le test réalisé vient la période de la quarantaine. Le confinement se fait sur une durée de cinq jours.

Si l’hébergement du voyageur répond à certaines conditions, il pourra être autorisé à y passer sa période de quarantaine. Mais si l’hébergement ne répond pas aux conditions requises alors il devra passer son confinement dans les structures prévues à cet effet.

Une fois la fin de la quarantaine arrivée, le voyageur doit également se soumettre à nouveau à un test. Ce test permet d’avoir la confirmation de son véritable état. Si les résultats se révèlent négatifs, c’est la fin de la quarantaine. Mais en cas de résultat positif, le confinement continue alors.

Le cas particulier des enfants

Les règles varient selon l’âge des enfants. Les enfants nés en 2004 ne sont pas soumis au régime suscité. Quant à ceux qui sont nés avant l’année 2004, ils doivent être vaccinés. À défaut de la vaccination, ils ont également l’obligation de présenter un certificat de test négatif. La règle des tests à la frontière ainsi que celle de la quarantaine s’applique également à eux.